lundi 22 mai 2017

Makis de choucroute (crus)

Dans la vie, il y a deux sortes de personnes : celles pour qui choucroute = plat super roboratif avec force de saucisses et celles pour qui choucroute = pot de 1kg de choucroute crue. Je vous laisse deviner à quelle catégorie j'appartiens...
La choucroute, que j'ai (re)découvert lors de mon séjour en Allemagne où elle est présente à tout les coins de rue (ou presque, en tout cas, dans tout les supermarchés et même sur le marché!), j'aime la préparer de toute les manières possibles et imaginables. Par ce que se contenter de la manger de façon traditionnelle, ce serait trop triste. J'aime la consommer en salade, en tarte ou encore, comme ici, en makis revisités. Vous commencez à me connaitre non? Plus c'est incongru, mieux c'est!
La garniture n'est qu'une suggestion, issue de ce que j'avais dans mon panier de légumes à ce moment-là. On peut très bien opter pour d'autres crudités (patate douce, rutabaga, navet, courgette lorsque ce sera la saison...).

Pour 6-8 makis:
  • 1 feuille de nori
  • 200 g de choucroute crue
  • 1/2 mini concombre
  • 1/2 carotte
  • 1 tranche de chou-rave
  • quelques feuilles d'épinards
  • 25 g de tofu parfumé (ici amandes)

Sauce:
  • 1 c. à s. de purée de cacahuète
  • 1 c. à s. d'eau
  • 1 c. à c. de jus de citron
Préparer le makis : Rincer la choucroute afin d'enlever l'excès de sel et la presser entre vos mains pour en extraire le maximum d'eau. Laver les épinards et les essuyer.
Couper les légumes et le tofu en bâtonnets.
Les ingrédients en ordre de bataille
Poser la feuille de nori sur le plan de travail, le côté le plus large face à vous.
Recouvrir les trois quart de la feuille d'une bonne couche de choucroute. Disposer ensuite les feuilles d'épinards puis les bâtonnets de légumes et de tofu.
Enrouler la feuille de nori en serrant bien. Faire rouler le rouleau ainsi obtenu sur le plan de travail pour bien tasser la garniture.

La feuille de nori avant roulage
Découper le rouleau en deux puis chacun des morceaux en 3 ou en 4 selon la taille désirée pour vos makis.
Préparer la sauce : Dans un petit bol, délayer la purée de cacahuète dans le jus de citron puis ajouter l'eau pour fluidifier.
Servir les makis avec la sauce.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 mai 2017

Que manger quand on a la flemme de cuisiner ?

J'ai beau adorer cuisiner (sinon je ne tiendrais pas un blog de cuisine), il y a des jours (voir des semaines) où j'ai envie de tout, sauf de me mettre à la cuisine. Pour autant, je n'ai pas envie de manger des plats tout préparés et mon budget ne me permets pas d'aller au restau tout les jours. Bien sûr, il y a toujours la solution congélo, où je stocke les petits restes, mais le congélo n'est pas toujours bien fourni (surtout si la période de flemme s'étend sur plusieurs jours). Voici donc les solutions que j'ai mises en place pour garder tout de même une alimentation saine :
  • La solution tartines 
Je l'avoue, c'est celle qui a souvent ma préférence. J'ai contracté cette habitude lors de mes diners solitaires en Allemagne, le pays de l'Abendbrot*. J'y ai développé une véritable passion pour les Aufstrich (sortes de pâtes à tartiner salées) et j'y ai même converti ma famille! J'ai toujours un ou deux pots qui trainent dans les placards pour ces cas-là. Sans surprise, j'ai une petite préférence pour celles à base de betterave, mais je ne suis pas très difficile sur ce coup-là, je les aime pratiquement toutes (à des degrés différents). On trouve plus ou moins l'équivalent en France sous le nom de "tartinades", mais elles sont souvent bien plus chères et il y a bien moins de variété.

Source photo : Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 mai 2017

Tarte à la rhubarbe et à la framboise

Je l'avoue, j'ai honteusement repris une recette de tarte framboise-rhubarbe de Mets craquants qu'elle a publié il y a quelques jours. Aussitôt lue, aussitôt réalisée. Il faut dire que j'avais à la maison un stock de framboises fraiches achetées en promotion sur le marché, de la rhubarbe et une folle envie de tarte....
Je vous livre ici ma version, quelque peu modifiée par rapport à l'originale, notamment en ce qui concerne la pâte. J'ai en effet repris l'association quinoa-noisette-rhubarbe qui nous avait beaucoup plu dans ce gâteau. Je me suis aussi amusée à disposer la rhubarbe en spirale, ce que j'avais envie de faire depuis longtemps. Ce n'est peut-être pas le plus facile pour déguster après, mais je peux vous dire que ça en jette!

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 mai 2017

Gâteau au quinoa et à la rhubarbe

Lorsque j'ai vu cette recette de gâteau à la rhubarbe et au quinoa je me suis tout de suite dit : "celui-là, je le veux" ( je suis comme ça parfois, j'ai un petit coté love at the first sight). Bon, au final, j'ai tellement remanié la recette en fonction de mes goûts et du contenu de mes placards qu'on n'est pas si près de l'original que ça. Il faut dire que le titre est un peu trompeur : en fait, dans la recette originale, la rhubarbe sert plus à décorer qu'autre chose. Alors que moi je les avais pris au pied de la lettre et je m'attendais à un gâteau super riche en fruit! Du coup moi, j'ai rajouté des petits bouts de rhubarbe à l'intérieur niark niark niark. Et puis j'ai aussi viré la margarine au profit d'un peu d'huile de coco, la purée d'amande pour la remplacer par de la purée de noisette... Et puis exit aussi le canihua, inconnu au bataillon. Et la farine de quinoa s'est très vite transformée en quinoa mixé finement. Au final, on peut dire que j'ai juste gardé le concept d'un gâteau associant quinoa et rhubarbe...

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 30 avril 2017

Fondue d'endives

Selon une légende urbaine, petite, je réclamais à corps et à cris des endives braisées. Il paraît que j'adorais ça. Bon, depuis les temps ont bien changé, et les endives au jambon ainsi que les endives aux pommes et à la cannelle (plat chaud, je précise) ont eu raison de mon amour pour les endives cuites. Car je précise, je n'ai rien contre les endives crues. Au contraire, j'adore la salade d'endive et je ne me lasse pas d'en faire des variations (endives-pommes-noix, c'est teeellement surfait, moi je préfère endives-grenade-amande-curry, mais ceci est une autre histoire). Pourtant, lorsque j'ai vu cette recette de fondue d'endives dans le magazine de La Ruche qui dit Oui, je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais de me réconcilier avec l'endive cuite. Comme je n'étais pas tout à fait sûre de mon coup, j'ai quand même ajouté une touche de balsamique, histoire d'assurer mes arrières!

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 avril 2017

Pizza facon socca à l'ail des ours et aux asperges

L'année dernière, j'ai cuisiné l'ail des ours à toutes les sauces car, grâce au jardin de  mes logeurs, j'en disposais d'une quantité infinie (ou quasi), ce qui était tout nouveau pour moi. Je dois avouer qu'avant, je n'avais jamais eu l'occasion d'en goûter du frais (encore moins d´en récolter). D'ailleurs, à ma grande honte, cela ne fait que deux ou trois ans que j'ai découvert cette herbe aromatique... Comme souvent lorsque je découvre un nouvel ingrédient, j'ai été prise d'une frénésie et l'ai utilisé à toutes les sauces ! D'autant plus que la saison de ces petits brins verts est limitée... Cette passion ne m'a pas quittée et puisque en ce moment, c'est aussi, comme diraient les Allemands, Spargelzeit, j'ai eu envie de marier ces deux saveurs pour un petit mets de printemps plein de chlorophylle. Même si j'adore les légumes d'hiver, j'avoue que le vert dans l'assiette, cela commençait à me manquer !
Pour une recette hyper rapide, j'ai troqué la pâte à pizza classique pour une variante à base de farine de pois chiche, inspirée de la célèbre socca nicoise. Ainsi, pas besoin de temps de repos, et en plus on gagne en saveurs et c'est une façon facile d'incorporer des légumineuses à son alimentation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 avril 2017

Avocado toast en pagaille

Oui je sais, je suis totalement out, l'avocado toast c'est sooo 2016. La tendance 2017 est à l'unicorn latte et au sushi donut. Mais bon, je n'ai jamais été à la pointe de la mode, ce n'est pas aujourd'hui que cela va commencer. Que voulez-vous, il me faut toujours un petit temps d'adaptation. Toutefois, comme il parait que comme je donne dans la cuisine végétale, je tiendrais un blog cuisine healthy/saine. Dans ce contexte, je me DEVAIS de vous pondre un billet sur l'avocado toast. Il en va de mon honneur de bloggeuse (quel blog heathy/vegan qui se respecte n'a pas de post sur l'avocado toast?)
Je ne vous vanterais pas ici les vertus santé de l'avocat, plein de bonnes graisses, de fibres, de vitamine K et blablaba et blablabla ... Je vous avoue que pour moi, l'avocado toast, c'est surtout le super joker les jours de flemme pour des déjeuners ou des diners prêts en 1 minute top chrono. Le repas parfait à déguster affalée dans son fauteuil devant un épisode de Bunheads (je sais, c'est pas bien, il ne faut pas manger devant la télévision, l'alimentation en pleine conscience et blablabla et blablabla- mais avouez que cela nous arrive à tous non?).
Je vous présente donc ici (quelques une de) mes variantes préférées.
 

Rendez-vous sur Hellocoton !