mardi 16 mai 2017

Que manger quand on a la flemme de cuisiner ?

J'ai beau adorer cuisiner (sinon je ne tiendrais pas un blog de cuisine), il y a des jours (voir des semaines) où j'ai envie de tout, sauf de me mettre à la cuisine. Pour autant, je n'ai pas envie de manger des plats tout préparés et mon budget ne me permets pas d'aller au restau tout les jours. Bien sûr, il y a toujours la solution congélo, où je stocke les petits restes, mais le congélo n'est pas toujours bien fourni (surtout si la période de flemme s'étend sur plusieurs jours). Voici donc les solutions que j'ai mises en place pour garder tout de même une alimentation saine :
  • La solution tartines 
Je l'avoue, c'est celle qui a souvent ma préférence. J'ai contracté cette habitude lors de mes diners solitaires en Allemagne, le pays de l'Abendbrot*. J'y ai développé une véritable passion pour les Aufstrich (sortes de pâtes à tartiner salées) et j'y ai même converti ma famille! J'ai toujours un ou deux pots qui trainent dans les placards pour ces cas-là. Sans surprise, j'ai une petite préférence pour celles à base de betterave, mais je ne suis pas très difficile sur ce coup-là, je les aime pratiquement toutes (à des degrés différents). On trouve plus ou moins l'équivalent en France sous le nom de "tartinades", mais elles sont souvent bien plus chères et il y a bien moins de variété.

Source photo : Pixabay


Mais si vous n'avez pas de pot d'Aufstrich, tout n'est pas perdu pour autant ! Bien sûr, il y a tout d'abord les fameux avocado toasts, mais vous pouvez aussi vous tourner vers le houmous, le tartare d'algues, le caviar de betterave, le fromage de soja (type Sojami) ou même en cas de pénurie totale, le yaourt salé et citronné fait une très bonne base. On étale sur des tranches de pain complet, du pain des fleurs ou des galettes de maïs soufflées (bien meilleures que leurs cousines de riz). On saupoudre le tout de toppings divers et variés (graines germées, algues en paillette, tomates séchées, câpres, cornichons, gingembre mariné, olives….), on accompagne d'une petite salade composée et le tour est joué.
Quelques exemples :
  • Caviar de betterave + cornichons + graines germées
  • Yaourt de soja salé + tomates séchées réhydratées + câpres
*En gros, dans la plupart des familles allemandes, il n’y a pas de diner à proprement parlé. Vers 18h-18h30 (19h si vous êtes chanceux), ils prennent ce qu’ils appellent un Abendbrot. En gros, des tartines de pain avec, originellement, de la charcuterie et du fromage sans goût.Voilà, c'était le point culturel du jour!
  • La solution  nori rolls, les cousins flemmards des rouleaux de printemps.
L'avantage avec les nori rolls, c'est qu'on a pas besoin de réhydrater les feuilles de riz (quand je vous dit que je suis flemmarde!). Et on peut y glisser tout ce qui vous passe sous la main : feuilles de
salade, bâtonnets de crudités (selon la saison, carottes, courgettes, concombre, navet,…), vermicelles de soja ou de riz, bâtonnets de tofu aromatisé, etc.. Avec pour lier un peu le tout un peu de yaourt de soja, un peu d’écrasé d’avocat…
A déguster avec une sauce à la purée de cacahuète ou plus japonisant, du wasabi et de la sauce soja.

  • La solution "gaspacho" express

La base : un jus de tomates ou de légumes tout fait, dans lequel je rajoute croûtons de pain (pain grillé coupés en petits dés), crudités diverses et variées (le plus souvent dés de concombre, de courgette ou de chou-rave), une poignée de noisettes ou de cacahuètes, quelques paillettes d’algues, des graines germées, des pois chiche cuits (en boîte), du maïs (en boîte)…
Si vous avez un mixer puissant, dans le même registre vous pouvez opter pour une soupe crue, par exemple carottes-orange, courgettes-menthe (et plein d'autres idées ici)
  • La solution porridge salé  
Source photo : Pixabay
 Le cousin salé du porridge sucré du matin. Comme je suis tout aussi flemmarde le soir que le matin, j'opte pour la version express sans cuisson, en versant de l'eau ou du lait végétal bouillant sur les flocons.
Mélanger des flocons de céréales et/ou de légumineuses (en fonction de vos placards) avec un peu de sel, un liquide bouillant (eau, lait végétal) et des épices, des légumes séchés,... Laisser gonfler 5 minutes à couvert puis ajouter par-dessus quelques graines et/ou oléagineux (amandes, noisettes, cacahuètes,...), des herbes fraiches,... avant de déguster. Vous pouvez aussi ajouter une cuillerée de purée d'oléagineux pour plus d'onctuosité.
Quelques idées :
  • pesto + tomates séchées (réhydratées directement dans le porridge) + pignons ou amandes
  • moutarde + champignons séchés (réhydratés directement dans le porridge) + persil plat ou ciboulette
  • curry + courgettes râpées ou carottes râpées + cacahuète, avec un peu de lait de coco

Sinon il y a aussi la solution soupe chinoise express ou si vous avez "prévu" la flemme, la solution crêpes avec des galettes de sarrasin du commerce.

Ces solutions peuvent bien sûr se combiner entre elles, des tartines ou un porridge salé venant s'ajouter à un gaspacho express, une soupe chinoise à des nori rolls...

Et vous, c'est quoi vos stratégies les jours de flemmardise aiguë?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Razzia dans le frigo !!! A 5, il y a toujours un petit reste ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours? Vous voilà bien chanceux... On ne peut pas dire que ce soit vraiment mon cas!

      Supprimer
  2. j'aime beaucoup aussi les tartines.
    pendant longtemps, ça été les haricots rouges ou blancs, il y a des tonnes de recettes "express" sur mon blog, mais ça me fait moins envie aujourd'hui.
    en ce moment, j'aime bien faire des pâtes avec des légumes frais (tomate, tomate cerise) ou blanchis (brocoli, épinards...)
    sinon les lentilles corail cuisent vite et c'est facile de les agrémenter de crème, de lait de coco, d'épices ou de coriandre.

    sinon, l'indétrônable salade verte garnie de plein de petites choses qui trainent (câpres, olives, radis, fromage végé, oignons frits...) surmontée d'une tonne de levure de bière. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la salade reste une valeur indétrônable aussi... Ma soeur elle, est fan de gnocchis, comme quoi, chacun son truc!

      Supprimer
  3. Bon je reviens poste depuis mon ordi, puisque décidément je n'arrive jamais à valider mes commentaires depuis mon téléphone (si pratique en balade pendant que le Pinto dort ^^).
    Ici quand on n'a rien de prêt on a sauvent de la sauce tomate maison au congélateur, on en refait quasi une fois par semaine pour ne jamais être à cours et je la congèle en moules à muffins pour la décongeler vite et avoir des portions individuelles.
    Sinon c'est souvent tartine, avec houmos que je prépare quasi une fois par semaine et congèle en partie, avec mon cher tartare d'algues (j'en ai toujours au frigo), du pâté en boîte si on en a, du camembert végétal si on en a.
    En plat vite fait, c'est souvent du riz aux légumes. Et en version grosse flemme, c'est betteraves sous vides, chips et pois chiche au naturel (en boîte ou congelé). C'est le niveau zéro que le Béluga mangera sans aucun problème.
    Grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je devrais penser à avoir des betteraves sous vide pour dépanner, car à l'instar du Béluga, j'adore ça! Après pour le reste, j'ai aussi développer ces petites astuces pour lorsque je n'avais pas de congélateur, et donc uniquement des produits frais ou de longue conservation à disposition. Et puis, je n'ai pas à faire avec la contrainte des enfants, ce qui facilite grandement la chose! Merci pour ton petit mot et à bonne semaine.

      Supprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère