samedi 4 octobre 2014

Pain blanc sans gluten au psyllium (IG bas)

https://cuillereetsaladier.blogspot.com/2014/10/pain-blanc-sans-gluten-au-psyllium-ig.html
Enfin un pain sans gluten IG bas!! Cela faisait longtemps que je voulais tenter un pain sans gluten IG bas. Pourquoi sans gluten? non pas que je sois cœliaque ou même intolérante au gluten (que je sache en tout cas), mais le pain sans gluten, c'est un défi, et j'adore les défis (enfin, surtout en cuisine). Mais le problème de toutes les recettes de pain sans gluten que j'ai vu passer, c'est que la farine est immanquablement remplacée par un mix de farine de riz (plus ou moins complète) et de divers fécules et amidon.... autant dire, un cocktail assez explosif pour notre petite glycémie.
Cette petite merveille, je l'ai trouvé ici, sur le superbe blog Wholehearted Eats que je vous invite vivement à aller visiter : un régal pour les papilles aussi bien que les pupilles.
Certes, ne nous leurrons pas, ce pain n'a pas vraiment ni la saveur d'un vrai pain avec gluten, mais il le remplace à mon avis agréablement pour ceux qui sont contraint de surveiller leur apport en gluten. De texture un poil humide, il est bien meilleur toasté. Il est surtout très adaptable : je l'ai testé plusieurs fois en gardant la base de quinoa et en changeant l'autre céréale et à chaque fois, ça a marché! Chaque combinaison a une saveur bien sûr différente : un peu fade à mon goût dans sa composition originale, je vous livre ici ma version préférée : avec des lentilles corail! Ne vous étonnez pas si ces dernières donnent à la pâte crue une adorable couleur rosâtre peu appétissante, elle disparaît fort heureusement à la cuisson!

Pour 1 pain :
  • 180 g de quinoa (3/4 tasse + 2 c. à s. )
  • 180 g de lentilles corail
  • 4 c. à s. de psyllium blond
  • 500 ml d'eau
  • 3 c. à s. d'huile (au choix : olive, coco,...)
  • 1/2 c. à c. de bicarbonate 
  • 1 c. à c. de sel 
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. de graines de cumin (facultatif)
  • graines mélangées pour saupoudrer
La veille au soir, mettre le quinoa dans un grand saladier, recouvrir d'eau et laisser tremper une nuit (au moins 8 h).
Le lendemain, mettre le psyllium dans un bol, ajouter 250 ml d'eau chaude, mélanger et réserver une dizaine de minutes, le temps que le mucilage se fasse.
Pendant ce temps, égoutter et rincer soigneusement le quinoa.
Dans un grand blender, mettre le quinoa égoutté, les lentilles corail, le gel de psyllium, l'huile, le sel, le bicarbonate, le jus de citron et les graines de cumin. Mixer avec les 250 ml d'eau restants jusqu'à temps d'avoir un mélange homogène. La texture doit être légèrement élastique et collante, mais on doit encore voir quelques grains.
Verser le mélange dans un moule rectangulaire légèrement graissé et saupoudrer de graines.
Faire cuire à four chaud (200°C) environ 90 minutes, en couvrant vers la fin. Laisser le pain refroidir dans son moule quelques minutes avant de le déposer sur une grille.
Attendre que le pain soit complètement froid pour le trancher.
Étant donné le degré d'humidité du pain, mieux vaut le conserver au réfrigérateur, enveloppé dans un sac de pain ou un torchon. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Voici une version intéressante de pain sans gluten. Le problème c'est que je trouve les farines à IG BAS assez forte en goût, je n'ai pas encore trouvée mon pain idéal. La solution pour moi est de faire un pain que j'aime, de ne pas trop en manger et de compenser par plus de légumes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les farines IG bas sont souvent fortes en goût et ne se marient donc pas avec tout. L'avantage de ce pain c'est que, même si son goût n'a rien à voir avec celui du pain blanc, il reste relativement neutre et s'accorde avec la plupart des mets...

      Supprimer
  2. C'est très original, comme recette. Un pain à base de lentilles et de quinoa, de quoi faire le plein de protéines !
    J'ai du mal à imaginer la texture et le goût que l'on obtient. Tu dirais que ça ressemble à quoi de connu ?
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La texture est un peu difficile à décrire, assez humide si on le mange non toasté, presque proche d'un cake mais plus "caoutchouteux" .... je suis pas sûre que ça t'avance beaucoup....

      Supprimer
  3. Je viens de faire cette recette…. C'est top !
    Très facile à faire.
    Le goût est agréable et ne prend pas trop le pas sur d'autres goûts.
    Je pense que je vais en faire pour les toasts de Noël et ajouter des saveurs dans la pâte : cumin, muscade …

    La texture n'est pas trop caoutchouteuse.
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que cette recette vous plaise. Elle est en effet très versatile. J´ai essayé une fois avec des graines de cumin dans la pate, et j´ai beaucoup apprécié... Merci pour votre retour.

      Supprimer
  4. Bonjour,

    le quinoa et les lentilles corail doivent-ils être cuits au préalable?
    Je vais tenté cette recette...........qui à l'air du tonnerre
    merci pour toutes ces bonnes recettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, non, ni les lentilles ni le quinoa n´ont besoin d´etre cuits au préalable, c´est (aussi) ce qui rend cette recette si pratique! Vous pouvez d´ailleurs remplacer les lentilles corail par n´importe quelle autre variété de lentilles, ou du millet...
      Merci à vous pour votre message.

      Supprimer
  5. Je trouve ta façon de faire très originale :)est ce que ça marche avec de la farine de lentilles ou des lentilles vertes ,je fais mon pain avec de la farine de sarrasin et un peu de riz ,mais je voudrai remplacer le riz ,je complète aussi avec les farines que j ai sous la main ,souchet. ...Difficile de faire du pain sans amidon.
    Sylvie ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, difficile de faire du pain sans gluten sans amidon. Sans avoir testé moi-meme, je dirais qu´il n´y a aucun soucis pour utiliser des lentilles vertes. J´ai essayé avec plusieurs sortes de céréales et légumineuses et à chaque fois, cela a marché! J´aurais un peu peur que le sarrasin apporte un gout vraiment prononcé, mais pourquoi pas. En ce qui concerne les farines, qu´elles soient de souchet ou de lentilles, je n´ai pas tenté donc je ne peux rien vous garantir.... Merci pour votre passage et a bientot.

      Supprimer
  6. Bonjour,
    Merci de me préciser ce qu'apporte le psyllium ? Est-ce nécessaire d'en mettre ou alors pas quoi remplacer ?
    D'avance merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le phsyllium permet de faire tenir le pain ensemble et de lui donner une consistance. Malheureusement, cet ingrédient me semble assez irremplaçable dans cette recette. Vous pouvez peut-être essayer avec des graines de chia, qui ont aussi un pouvoir mucilagineux, mais je ne peux rien vous garantir... Bonne fin de week-end.

      Supprimer
  7. Bonjour,
    Merci pour le partage.
    A propos du psyllium,doit il être entièrement égoutté ?
    C'est la première fois que je l'utilise, et je galère.
    Avez vous des conseils ?
    D'avance merci pour votre réponse.

    Cordialement ,

    Mumu

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,peut on substituerle quinoa par du sarrasin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je n'ai pas essayé, mais je ne vois pas d'inconvénients a priori. La saveur sera cependant beaucoup plus marquée!

      Supprimer
  9. Hmmm, c'est très appétissant. Ce gâteau rappelle de bons souvenirs à mon mari!
    Comme j'aime bcp ce que vous faites, je partage avec vous un de mes meilleurs livre Pains et Viennoiseries de l'ecole le notre
    A bientôt! :)

    RépondreSupprimer

Un avis, un retour fait toujours plaisir.
Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse. Dans tous les cas, j'essaie de répondre au plus vite à tous vos messages, alors n'hésitez pas à repasser...

Encore merci et à bientôt j'espère